Les News Transporteurs

Classement européen du transport routier de marchandises 2016

Jean-Yves Kerbrat


Le CNR publie le classement européen du TRM européen à la fin de l’année 2016 avec un taux de croissance record de plus 4,6 %. Les 22 pavillons européens parmi les 29 étudiés bénéficient de cet essor mais l’écart de croissance entre l’Ouest et l’Est demeure, avec des évolutions nationales, très hétérogènes précise le CNR.

A l’Ouest, si le Royaume Uni (+ 11,2 %), l’Espagne (+ 3,6 %), le Portugal (+ 9,6 %) ou le Luxembourg (+5,4 %) tirent leur épingle du jeu, d’autres pavillons tels que l’Allemagne (+ 0,3 %) ou la France (+ 1,5 %) stagnent ou régressent par rapport à 2015 comme dans le cas de l’Italie (- 3,6 %) ou la Belgique (- 2,7 %) pour des raisons différentes, entre crise économique et concurrence des pays de l’Est. A l’Est justement, les statisticiens constatent des taux de croissance très élevés. C’est le cas de la Pologne (+ 11,5 %), la Roumanie (+ 23,5 %) ou la Lituanie (+ 16,9 %) qui écument les routes de l’Ouest en même temps que leurs propres pays. Toutefois, deux pavillons de l’Est sortent du lot avec des évolutions contraires avec le reste du groupe. La République tchèque régresse (-12 %) comme la Lettonie (-3,2 %).

De leur côté, la croissance des pavillons de l’Ouest s’appuie sur une activité nationale, + 3,8 % contre + 0,5 % pour l’international. A l’Est, cependant, les bons résultats proviennent essentiellement de l’international, + 10,8 % contre + 3,8 % pour le national. La spécialisation à l’international des pavillons de l’Est s’accélère et se manifeste par une montée en flèche de l’activité entre pays tiers (+ 14,2 %) et l’explosion du cabotage (+ 36 %). Ces deux marchés relativement récents, issus de la libéralisation du TRM européen à la fin des années 1990 sont principalement investis par les pavillons des nouveaux états membres. Les pavillons de l’Ouest se replient sur leur marché intérieur, lui-même désormais menacé par la montée du cabotage.

Il ressort des études pays du CNR que le différentiel du coût du personnel de conduite explique en grande partie le clivage Est-Ouest. Le pavillon tchèque dont les coûts augmentent depuis plusieurs années se trouve d’ailleurs dans une situation semblable à celle de ses confrères de l’Ouest.

Retrouvez tous les chiffres et les explications supplémentaires dans le classement européen 2016 à télécharger sur le site du CNR www.cnr.fr   pour via ce lien

CNR – Classement TRM européen 2016

Dons pour le site web CNR. Il est toujours temps de participer au financement du futur site web du CNR via un don déductible des impôts. Toutes les explications et les modalités : http://www.cnr.fr/Financement-participatif

Commentaires

commentaires