Carrosserie

Best Of 2015 Chéreau : une porte révolutionnaire

Chereau SmartOpen-C TOP & linteau.
Jean-Yves Kerbrat

Chéreau, premier carrossier dans la catégorie poids-lourd (50% du marché français) commercialise SmartOpen-C qui se présente comme une porte arrière à rideau d’un nouveau type. Le rideau coulissant est un équipement essentiel pour la livraison urbaine mais les solutions existantes ont peu évolué et présentent un faible pouvoir isolant ainsi qu’une ergonomie limitée sur les versions manuelles ou une fiabilité déficiente pour les rideaux électriques. D’autre part, le carrossier rencontre des difficultés lorsqu’il s’agit de monter des équipements arrière comme le rideau d’air ou l’évaporateur. La réflexion s’est portée sur le développement d’un système breveté qui s’ouvre au-dessus de la caisse et apporte de nombreux avantages.
Pour résumer, une protection de la chaine du froid augmentée, la sécurité alimentaire améliorée avec la partie extérieure du rideau ne pénètre pas dans la carrosserie et enfin une meilleure aérodynamique. De plus, afin de renforcer l’ergonomie et la sécurité, le conducteur bénéficie de commandes avec boutons à impulsion pour la montée et descente. IL dispose aussi de davantage d’espace pour l’accès à la caisse, soit 60 mm utiles de plus en hauteur comme en largeur par rapport à un rideau classique. Pour renforcer la sécurité, SmartOpen-C dispose aussi de systèmes anti-enfermement et anti-pincement. Les logisticiens et donneurs d’ordres seront également contents d’apprendre que cet équipement, qui est compatible multi-compartiment longitudinal et latéral, permet de charger une palette supplémentaire, donc 33 au lieu de 32, en fonction des 5 centimètres utiles gagnés en longueur.
Chéreau se positionne comme le carrossier du sur-mesure. En 2013, 1080 configurations spéciales sont sorties d’usine sur une production totale de 2700 véhicules. L’entreprise normande, créée en 1953 par Jean Chéreau, compte 727 salariés pour un chiffre d’affaires de 160M Euros en 2014 alors que 2M Euros ont été investis dans l’outil de production et 2,7M Euros en R&D fondamentale et sur-mesure clients