High-tech TRM le Guide

CHEREAU projet ROAD l’innovation sur la bonne voie

Jean-Yves Kerbrat

Chez le constructeur de véhicules frigorifiques normand aux ambitions internationales, les années se suivent et se ressemblent lorsqu’on parle de R&D. En effet, après la commercialisation réussie d’équipements innovants comme la porte SmartOpen-C, l’éclairage intérieur LED ou le rideau d’air AirShutter-C qui aide au maintien de la température dans la caisse lors des ouvertures de portes, Chereau a présenté en juillet 2017 « NEXT » pour New Experience Trailer. Il s’agit d’une première mondiale pour une semi-remorque frigorifique utilisant la technologie bus CAN. L’architecture multiplexée change tout, y compris la communication entre la remorque et le tracteur. Les organes de la semi-remorque communiquent entre eux afin d’automatiser de nombreuses fonctions et d’en créer de nouvelles pour plus de confort, d’efficacité et de sécurité pour l’exploitation. NEXT est une mise en réseau des équipements clés du véhicule, via des capteurs, permettant ainsi de rassembler, en un point, toutes les informations liées à leur utilisation et à partir de là, de faire interagir ces éléments entre eux. Les premières semi-remorques NEXT sont désormais sur la route.

Semi-remorque nouvelle génération

Alors pourquoi s’arrêter en si bon chemin. ROAD, clin d’œil au ruban d’asphalte, est un acronyme de circonstance qui signifie Refrigerated Optimized Advanced Design. Mais dans ce projet ambitieux, l’esthétique n’est pas la part la plus importante. En fait, NEXT a permis de passer plus vite à la phase suivante d’un projet collaboratif très intelligent qui fait la part belle à des intervenants très complémentaires et visiblement tous très heureux de participer à cette aventure avec l’objectif final de développer une nouvelle génération de semi-remorques frigorifiques assurant la chaîne du froid avec des technologies d’avant-garde, moins polluantes et plus silencieuses afin de réduire l’impact environnemental tout en améliorant les conditions d’exploitation. « Dans les années à venir, nous anticipons une demande croissante de véhicules plus propres et plus économiques. Chereau développe donc une nouvelle génération de semi-remorques frigorifiques assurant la chaîne du froid avec des technologies inédites plus performantes, moins polluantes et plus silencieuses. » annonce Damien Destremau directeur général de Chereau et de The Reefer Group.

Damien Destremau

Malherbe, un transporteur visionnaire

Un calendrier a été arrêté. Porté sur les fonts baptismaux en Septembre 2016 pour le démarrage du projet, l’équipe a validé le cahier des charges par brique technologique incluant le besoin client (allègement de châssis, aérodynamisme, isolation carrosserie, production d’énergie avec pile à combustible, production de froid électrique, optimisation de la gestion des différents équipements électriques) puis un accord de consortium a été signé. Cette année chacun travaille de son côté et se retrouve pour des points d’étape. En plus de Chereau, il s’agit des Arts et Métiers-ParisTech, Amvalor, Carrier, FC Lab, Tronico avec Malherbe choisit comme transporteur testeur. Alain Samson, PDG du groupe est très heureux de participer à ce développement « Nous sommes déjà très impliqués dans les énergies vertes et signataire de la charte Objectif CO2. D’autre part, nous menons l’ambitieux projet de la construction d’une usine d’hydrogène par électrolyse de l’eau ».  Cette usine devrait être opérationnelle en 2022. Cette information permet de rebondir sur une particularité du projet Chereau qui fait justement appel à l’hydrogène afin de produire de l’énergie propre.

Alain Samson, transports Malherbe

Une technologie à inventer

« Rappelons qu’il s’agit d’un concept complet loin de se limiter à l’hydrogène. Nous allons alléger le châssis, revoir l’aérodynamisme, améliorer l’isolation. Pour l’aspect énergétique, nous allons installer une pile à combustible pour alimenter le groupe froid. Avec les partenaires du projet, nous avons lancé ROAD afin d’étudiez tous les moyens de construire une semi-remorque neutre au niveau du gaz et du bruit. Aujourd’hui, le cahier des charges est validé. Les technologies seront présentées en septembre de cette année. Puis nous fabriquerons un véhicule prototype qui sera visible en mars 2019. Il sera ensuite testé par les transports Malherbe. » explique Frédéric Chaillou, ingénieur R&D chez Chereau qui détaille les 6 lots stratégiques qui sont autant de briques complexes à associer pour la réalisation d’un véhicule fonctionnel et tourné vers le futur (voir ci-dessous). « Lorsque toutes les expérimentations seront validées, l’avantage est que nous pourrons proposer chaque brique séparément à nos clients en fonction de leurs besoins, mais aussi dans un ensemble intégrant toutes les solutions » complète Christophe Danton, directeur marketing et communication.

Frédéric Chaillou, ingénieur R&D Chereau

ROAD de Chereau en 6 briques

Lot 1 : Allégement gain de poids sur le châssis par des technologies multi-matériaux par Chereau et Les Arts et Métiers-ParisTech

Lot 2 : Aérodynamisme gain sur la consommation par une optimisation du CX par Chereau et Les Arts et Métiers-ParisTech

Lot 3 : Isolation thermique matériaux isolants de nouvelle génération par Chereau et Les Arts et Métiers-ParisTech

Lot 4 : Energie production d’énergie propre : pile à combustible avec FC Lab et Tronico

Lot 5 : Production de froid groupe frigorifique nouvelle génération sans émission de polluants avec Carrier

Lot 6 : Architecture mécanique et électrique Intégration nouveaux composants, Multiplexage et SR connectée par Chereau

Les partenaires réunis lors de la conférence de presse à Paris

Les partenaires du projet ROAD

Les structures et entreprises associées au projet ROAD avec Chereau : Amvalor, Carrier, FC Lab, Malherbe, Tronico,

Pôles labélisateurs (financements) et institutionnels : Movéo, IDFORCAR, Pôle véhicule du Futur, Région Normandie, Région Bourgogne-Franche-Comté, BPI France

Commentaires

commentaires