High-tech

Camion électrique Tesla : avenir ou coup marketing ?

Tesla Motors Inc. Chief Executive Officer Elon Musk Unveils New Generation Of Batteries
Renaud Chasle
Ecrit par Renaud Chasle

On sait Tesla dans la tourmente depuis le décès en mai dernier d’une automobiliste américaine à bord d’une Model S de la marque en pilote automatique. Pourtant son PDG, Elon Musk, vient d’annoncer de grands projets, preuve de sa confiance en l’avenir du véhicule électrique…

Sur son blog, il a dévoilé le « Master Plan » de Tesla qui ambitionne de développer un camion de transport de fret, un véhicule pour remplacer les bus, et à plus long terme un réseau de voitures autonomes utilisable à la demande qui concurrencerait Uber.

nikola_one_3-7b031e7e3df0da4a6655bb977cfcad953e477ad6cfb276ac9bd0c00e05952c0c

Le truck Tesla ressemblera-t-il à ce prototype présenté par Nikola Motor Company ? lire article sur Transportissimo

Le projet prévoit entre autres le lancement d’un utilitaire dénommé « Tesla Semi », d’un autocar, d’un « nouveau pick-up » et d’un SUV compact. Tous ces véhicules doivent être présentés l’année prochaine pour compléter la gamme existante de voitures de tourisme du groupe.

Le patron de Tesla a aussi évoqué un camion qui permettra « une réduction importante du coût du transport de marchandises, tout en augmentant la sécurité », ainsi que des bus autonomes de petite taille, accessibles aux fauteuils roulants, aux poussettes et aux vélos, et qui pourraient être commandés à l’aide d’un bouton installé dans les arrêts de bus actuels.

Tesla 1

Rien n’est encore évoqué concernant les technologies, l’autonomie ni même les prix de ces véhicules qui pourraient être commercialisés d’ici 3 ans, sous-entendu disponibles sur les marchés où la règlementation permet l’usage de véhicules totalement autonomes… A défaut le système Autopilot d’aide à la conduite automatique de Tesla équipera ces futurs véhicules comme les modèles grand public de la marque.

On ignore encore le « sérieux » de cette annonce du milliardaire américain qui cherche à redorer l’image de sa marque face aux nombreux détracteurs des véhicules autonomes. Néanmoins la stratégie de l’homme d’affaire est bien rôdée et a fait ses preuves auprès du grand public avec par exemple 50 580 Model S livrés l’année dernière ou déjà 300.000 pré-commandes du Model 3 annoncé pour l’année prochaine à un tarif d’entrée de 35.000 dollars. L’avenir nous dira si la marque peut rivaliser avec les futures générations de véhicules connectés et autonomes des constructeurs VI pour lesquels l’énergie électrique n’est pas encore une priorité…