Les News

Calais, une manifestation très suivie le 5 septembre

départ de la manifestation @baptistehupin
départ de la manifestation @baptistehupin
Jean-Yves Kerbrat

Dès 6 heures ce matin, les camions se sont rassemblés sur l’Autoroute A16, à Outreau près de Boulogne sur Mer et à l’opposé, à Loon-Plage du côté de Dunkerque. Les convois de 80 véhicules au total sont partis vers 7 heures. Ils doivent rejoindre le site de Calais où d’autres manifestants, salariés du port, commerçants et habitants du Calaisis les attendent.

IMG_2840

Des migrants prêts à tout …

« Cette manifestation est très suivie. Des conducteurs nous ont également rejoints ainsi que des industriels avec leurs voitures. Ce mouvement n’est pas dirigé vers les migrants qui sont des personnes dont il faut se préoccuper. Les pouvoirs publics doivent prendre des dispositions fermes pour que cessent les attaques de camions, les dégradations de matériel, les agressions de conducteurs » indique Sébastien Rivera, secrétaire général de la FNTR Pas-de-Calais.

IMG_2842

Des marchandises saccagées

Il est vrai qu’il n’y a pas que le transport routier qui est à la peine sur les côtes de la Manche. Les accords du Touquet qui placent côté français la frontière entre la France et la Grande Bretagne sont loin de faire l’unanimité, y compris du côté britannique. Les anglais qui rentrent de vacances ces jours-ci ont peur de venir prendre leur bateau ou le Shuttle à Calais. La situation s’aggrave de jour en jour.

IMG_2836

Des camions attaqués avec des pavés

« Il faut prendre en compte sérieusement l’aspect humain et économique. Les médias ne parlent pas beaucoup de la situation catastrophique des migrants. Beaucoup d’entre eux se blessent en voulant passer en Grande-Bretagne. Nous espérons vraiment que notre mouvement du 5 septembre fera date et marquera les esprits, surtout celui de nos gouvernants » poursuit Sébastien Rivera qui est en ce moment sur le terrain.