Poids lourds

Bons résultats pour les véhicules roulant au gaz naturel

nouveau-stralis-gnv_280616
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat

Le projet Equilibre s’est donné pour objectif d’évaluer la pertinence de la filière gaz pour le transport routier de marchandises. Depuis le mois de mars, cette expérimentation mesure et compare la consommation et les émissions de CO2 et de NOx émises par 15 camions, dont 10 fonctionnant au gaz naturel (GNV) et 5 au gazole, pendant un an en conditions réelles d’exploitation.

Au préalable, une première étude a été réalisée sur la base de 4 véhicules GNV ( tracteur Iveco Stralis 330 GNL au gaz naturel liquéfié, porteur Renault D320 GNC au gaz naturel comprimé, porteur Iveco Daily 3T5 GNC, tracteur Scania G340 GNV) et a permis de montrer que le taux de rejet d’hydro carbure est de 50 % inférieur aux limites fixées par la norme Euro VI.

Chargés à 70 % de la charge utile maximale, ils ont effectué un parcours qui sollicitait toute la plage du régime moteur. Ce parcours comportait une partie autoroutière, dont un segment encombré, et une route avec une forte côte à 8 %. Quel que soit le type de parcours et de véhicule, les mesures d’HC totaux sont proches ou inférieures à 0,2 g/kWh d’émission, soit moins de 50 % du seuil de 0,5 g/kWh de CH41 imposé par la norme Euro VI, limite la plus contraignante pour les véhicules GNV.

Les résultats sont encourageants et laissent entrevoir une alternative généralisable à tous les poids-lourd.