Les News

Berlin solidarité et compassion

Jean-Yves Kerbrat

La terrible actualité de cette fin d’année marque aussi le monde du transport routier. C’est à se demander comment on peut en arriver là. C’est pourtant la réalité. Après l’attentat de Nice, le 14 juillet, voici celui de Berlin, 48 blessés et 12 morts dont Lukasz Urban, conducteur routier polonais dont le camion a été détourné pour servir une obscure cause terroriste. Sans revenir sur le déroulement, nous souhaitons attirer l’attention sur des initiatives destinées à rendre hommage au conducteur assassiné ou à aider sa famille. Il laisse son épouse, un fils de 17 ans et aussi sa famille et des amis traumatisés.

berlin-breitscheidplatz

David Duncan, un conducteur britannique qui ne connaissait pas Lukasz Urban, a pris l’initiative d’une collecte de fonds qui sera versée à sa famille sur la plateforme de financement participatif Gofundme en suivant l’adress https://www.gofundme.com/van9vwuk

De son côté, une allemande Constanze Stelzenmüller a lancé une pétition sur le site www.change.org afin de demander une reconnaissance officielle de Lukasz Urban, qui est, selon elle, un héros qui a sans doute évité de nombreuses autres victimes avant de mourir sous les balles du terroriste. Appuyée par les signataires de la pétition, Constanze Stelzenmüller demande au président de l’assemblée nationale allemande Joachim Gauck d’attribuer à titre posthume la Croix Fédérale du Mérite au conducteur assassiné.  La pétition a déjà obtenu plus de 30000 signatures en date.

https://www.change.org/p/bundespr%C3%A4sident-joachim-gauck-bundesverdienstkreuz-f%C3%BCr-polnischen-lkw-fahrer-lukasz urban?recruiter=371093148&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=autopublish&utm_term=mob-xs-share_petition-reason_msg

Pour mémoire, Lukasz Urban était arrivé à Berlin avec un chargement d’acier destiné à Thyssen-Krupp. La livraison n’avait pas pu se faire le premier soir et le conducteur était resté sur place jusqu’au lendemain. Sous la menace d’une arme, son camion a été détourné. La suite, jusqu’à Breitscheidplatz, nous la connaissons.