Les News

Automechanika 2016, l’autre salon du poids lourd

2014_Automechanika
Jean-Yves Kerbrat

Plus de 1000 exposants distingués par le label «Truck Competence» présenteront des solutions innovantes autour du camion de demain, lié au transport routier, au salon Automechanika de Francfort, du 13 au 17 Septembre 2016.

Le camion autonome en plein développement y aura la part belle, mais, lors de cette édition,  les tendances sont aussi pragmatiques: la réduction du poids des véhicules et des émissions de CO2, l’électronique embarquée, et la mise en réseau via internet. A la clé, des charges utiles plus élevées, et un meilleur rendement pour les véhicules. La sécurité et l’environnement auront aussi une place particulière lors de ce salon.

Automechanika 2014

La réduction du poids à vide, passe par l’utilisation de nouveaux composants. L’équipementier Knorr-Bremse présentera ainsi son nouveau système de freinage ST7 allégé de 10% par rapport à la version précédente. Les constructeurs cherchent, aussi,  à réduire la taille des moteurs tout en conservant un niveau de puissance équivalent. La start-up CarbonTT sera présente, elle a déjà fait la démonstration d’une caisse frigorifique réalisée en carbone pour atteindre des gains significatifs en terme de charge utile. Ainsi, sur un véhicule d’un PTC de 3,5T, la charge utile peut atteindre 1500kg, soit 500kg de plus qu’un modèle classique.

Orten électrique-Trucks sera également présent. La société intègre des systèmes d’entraînement électrique pour les véhicules utilitaires légers classiques et les camions de 7,5T. En combinaison avec des composants ultralégers sur la caisse, on obtient des véhicules bien adaptés pour la distribution urbaine, qui fonctionnent sans émissions et avec des charges similaires à celles des diesels comparables sur des distances allant jusqu’à 100 km. Le dernier exemple est le E 75 AT, un camion de 7,5 tonnes sur la base du Mercedes Atego.

Shaping Future Transportation - Campus Connectivity

La tendance n’est pas seulement aux véhicules entièrement électriques, le gaz est également considéré comme une alternative écologique au diesel. Avec l’expansion prévue du réseau de vente au détail, le GNL (gaz naturel liquéfié – gaz naturel liquéfié par refroidissement) ou le GNC (gaz naturel comprimé sous haute pression) représentent une réelle alternative au diesel, d’autant que les fabricants ont déjà les technologies et les moteurs nécessaires à leur disposition.

L’objectif de réduction des émissions passe aussi par l’électronique embarquée, au niveau du moteur, pour la partie refroidissement moteur par exemple. Une des dernières innovations, lorsque les véhicules roulent en descente, des générateurs rechargent batteries et accumulateurs ou un réservoir d’air comprimé, lesquels pourront redistribuer leur énergie plus tard. Une économie d’énergie de l’ordre de 10% peut alors être réalisée.

Shaping Future Transportation - Campus Connectivity

Les systèmes d’aide à la conduite et les régulateurs de vitesse prédictifs participent aussi à cette économie d’énergie, par exemple en offrant le meilleur couple moteur lors de l’abord d’une côte.

Les systèmes d’aide à la conduite sont eux aussi en plein développement. Certains sont obligatoires comme l’anti-dérapage électronique ou le freinage d’urgence mais ils continuent d’évoluer. C’est le cas du nouvel assistant de manœuvre d’évitement électronique pour camions, conçu par ZF et Wabco, qui sera présenté lors d’Automechanika 2016.