Les News

Auchan livre ses hypermarchés avec des véhicules au GNL

transport_actu89876_photo
Maxime Deblaze
Ecrit par Maxime Deblaze

Pour anticiper les législations anti-diesel, le groupe de distribution nordiste a testé l’approvisionnement de ses hypermarchés dans le Sud de la France avec des véhicules au gaz naturel. Auchan mène en effet depuis avril 2015 une expérience de livraison de ses hypermarchés au départ de Nîmes avec six véhicules qui fonctionnent au gaz naturel liquéfié (GNL). Pour ce faire, l’enseigne collabore avec les sociétés de Transports Berthaud, Perrenot et Bert. « Les conducteurs apprécient la diminution du bruit et des vibrations, par rapport à un véhicule qui roule au gazole. Ils regrettent en revanche le manque de puissance, 330 chevaux contre 400 à 450 chevaux habituellement. Concernant le surcoût, il s’établit à 30 % de plus qu’un véhicule Euro 6. À l’exploitation, il faut compter 72 centimes le kilo avec une consommation de 27 à 28 kg aux 100 km. Alors que le diesel coûte en moyenne 1,02 € par litre avec une consommation de 30 à 31 litres pour 100 km » indique un responsable transport d’Auchan.

Vues generales des batiments exterieur et accueil des chauffeurs routiers. Entrepot Auchan de Nimes. FRANCE - 09/01/2013

Bâtiments extérieurs et accueil des chauffeurs routiers de l’entrepot Auchan de Nimes (Gard)

Les résultats sont néanmoins encourageants. L’enseigne estime que son nouveau modèle écologique de livraison de ses magasins s’approche de l’équilibre économique « à condition de réaliser au moins 600 km par jour ». « L’équilibre peut être atteint si les constructeurs font un petit effort sur les contrats de maintenance. Un gain peut même être espéré dès lors que le prix du gazole augmente » explique-t-on chez Auchan.

Le groupe de grande distribution a depuis développé son expérimentation avec six camions supplémentaires au GNL sur la station de Rungis, au sud de Paris. L’Aquitaine suivra en 2016. Des discussions sont en cours avec les transporteurs Naval et Peronnet afin que sept de leurs véhicules roulent au gaz naturel à Bordeaux, où le groupe espagnol Fenosa ouvrira une station-service spécifique en avril 2016.