Équipement pour véhicules

Les ateliers poids lourds s’intéressent au chronotachygraphe

Jean-Yves Kerbrat


Dans un but de diversification, mais aussi afin d’apporter davantage de services, les ateliers mécaniques poids-lourds s’intéressent aux contrôles des chronotachygraphes. Stoneridge Electronics l’a compris et leur propose de les accompagner dans l’équipement d’une station de contrôle du chronotachygraphe. Cela étant la notion de service et permet au transporteur de réaliser ses opérations techniques dans un même lieu.

Afin de réaliser cette opération dans les meilleures conditions, et après une étude de faisabilité, et un devis, Stoneridge prend en charge le montage du dossier d’agrément auprès de la préfecture, puis la formation des techniciens.

L’accompagnement de Stoneridge s’effectue en quatre étapes :

  • Un premier rendez-­‐vous de présentation de l’offre permet aux équipes d’échanger   avec le garagiste et d’analyser ses besoins après une visite de l’atelier.
  • Le second rendez-­‐vous valide le chantier et permet à Stoneridge de fournir le cahier des charges pour l’installation du banc à rouleaux et d’aborder le plan de formation des salariés.
  • Pendant les travaux un responsable Stoneridge vient s’assurer que tout est conforme au cahier des charges.
  • Enfin, un dernier rendez-­‐vous fait intervenir le service technique de Stoneridge qui installe les matériels en conformité avec la réglementation.

 

une installation prête à fonctionner

Pour l’atelier, le choix de ce développement présente de nombreux avantages. Le contrôle des chronotachygraphes est obligatoire et une station agréée permet d’attirer puis de fidéliser de nouveaux clients. De plus, avec le même matériel, le garage peut effectuer le contrôle annuel du limiteur de vitesse.

Commentaires

commentaires