Vie des entreprises

2018 alerte aux jours fériés …

Jean-Yves Kerbrat
Ban_cofisoft


Les membres de l’Alliance du Transport du Transport Routier se sont réunis le 7 novembre. L’un des points de l’ordre du jour concernait la semaine 19 de l’année 2018 qui s’étire du lundi 7 au dimanche 13 mai. Les membres de la commission ont constaté que cette semaine-là comprenait deux jours fériés : le Mardi 8 et le Jeudi 10 Mai.

Ces journées chômées entraineront un fort ralentissement de l’économie française, voire un risque de blocage. En plus, d’un point de vue humain, les conducteurs routiers longue distance ne pourront ni livrer ni rentrer à leur base. Les membres de l’Alliance demandent à leurs organisations professionnelles de se saisir de ce dossier afin d’obtenir une dérogation exceptionnelle sur la base suivante : tout conducteur qui ne serait pas en capacité de rentrer à son dépôt ou à son domicile avant 22 h, la veille du mardi 8 ou du jeudi 10 Mai 2018, serait autorisé à conduire 4 h 30 maximum si ce délai supplémentaire lui permet d’être rentré avant 10 h le lendemain matin, de manière à effectuer, si nécessaire, un repos réduit.

Cette dérogation permettrait de ne pas paralyser les entreprises de transport. Dans cette éventualité, les salariés ne seraient pas pénalisés et bénéficieraient en outre du paiement des heures travaillées, des jours fériés et des droits acquis en la matière.

Créée en 2012, l’Alliance professionnelle du transport routier rassemble 6 groupements de transporteurs (Astre, Evolutrans, Flo, France Bennes, France Groupements, Tred Union). A sa création, les membres se sont fixés plusieurs objectifs et avaient déclarés souhaiter « mieux fédérer nos forces, être unis et parler d’une même voix pour permettre à nos organisations professionnelles de défendre nos intérêts dans le cadre d’une démarche unitaire ».

Commentaires

commentaires

Solutions_Home