Les News

La transition énergétique passera par l’hydrogène en France

MAN Lion's City GNV exploité sur la ligne 308, Bonneuil-sur-Marne.
Auriane Kerbrat
Ecrit par Auriane Kerbrat
Ban_cofisoft


Le 1er juin dernier, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a présenté son plan en faveur de la transition énergétique : le déploiement de l’hydrogène.

La filière française, qui compte de nombreux industriels, à une longueur d’avance et le plan du ministre espère bien capitaliser sur ces acquis pour développer les avantages industriels français et préparer le déploiement de l’hydrogène. Organisé autour de 3 grands axes, crée une filière industrielle décarboné, développer des capacités de stockage des énergies renouvelables et développer des solutions zéro émission pour les transports routiers, ferrés et fluviaux, il représente une solution concrète et viable pour arriver à 100% d’énergies renouvelables.

Station Air Liquide à hydrogène à Paris Orly

« L’hydrogène peut devenir l’un des piliers d’un modèle énergétique neutre en carbone. Cette molécule, qui renferme énormément d’énergie, va devenir indispensable compte-tenu de l’étendue de ses propriétés : elle permet de stocker l’électricité, d’alimenter des voitures, de recycler du CO2, de rendre les processus industriels plus propres… La France est à la pointe sur cette filière, et je veux lui donner les moyens de conserver son avance au cœur d’une compétition mondiale déjà féroce car elle constitue un atout pour notre indépendance énergétique mais également un immense gisement d’emplois. Le plan Hydrogène doit être l’impulsion qui va mettre en mouvement cette filière d’excellence pour démocratiser, à-terme, les usages de cette énergie dans notre quotidien », a déclaré Nicolas Hulot. 

Comment est produit l’hydrogène ?

L’hydrogène peut être produit par électrolyse à partir d’eau et d’électricité. En l’utilisant dans une pile à combustible, l’hydrogène se transforme en électricité et en eau, ce qui permet de l’utiliser comme un carburant propre. Pour que l’hydrogène soit propre, il faut qu’elle soit produite à partir d’une électricité décarbonée. Le développement des énergies renouvelables, intermittentes, exige de faire preuve d’innovation pour stocker l’électricité produite et pour la réutiliser au moment où on en a besoin. Ce développement est essentiel pour atteindre la neutralité carbone. Aujourd’hui l’hydrogène est surtout utilisé dans l’industrie (raffinage, chimie, engrais…) et sa production avec des gaz fossiles représente une fraction importante des émissions de gaz à effet de serre de nos entreprises industrielles.

100 M€ seront dédiés aux premiers déploiements de l’hydrogène dans l’industrie, la mobilité et l’énergie, et ce, dès 2019. C’est l’ADEME qui pilotera le déploiement de ces crédits et accompagnera les projets et acteurs de la filière partout en France.

Commentaires

commentaires